Journées Françaises de Radiologie

Nos sites référencés

La conférence Antoine Béclère

Mis à jour le 27/09/2011 par SFR

Dimanche 23 octobre de 12 h 30 à 13 h 30 - Amphithéâtre Bleu

Promouvoir la «bientraitance» - Jean-Paul Delevoye

Un litige sur deux traité par le pôle santé/sécurité/soins du Médiateur de la République décelait un problème de maltraitance. Cette notion est à la croisée de deux tensions fortes dans notre société : d'une part les exigences des usagers de la santé, qui sont parfois consommateurs de leur médecin, de leur hôpital, de leur personnel soignant mais qui sont aussi en situation de grande détresse et de grande fragilité, et d'autre part les nécessités de rationalisation de notre système de soin qui peut conduire à un management et une organisation très contraignante, désireux de réduire à son strict minimum le temps considéré comme improductif.


Parce que notre société cultive ce sentiment du mépris de soi qui conduit au mépris des autres, j'ai souhaité mettre l'accent sur ce thème très compliqué de la maltraitance afin d'engager une réflexion avec les professionnels comme avec les patients.

Les situations de maltraitance que l’on peut rencontrer sont multiples. Citons en quelques unes qui m’ont été rapportées :


• attentes interminables des familles avant d'être conduites auprès de leurs proches hospitalisés ;
• sentiment d'un désintérêt voire attitude méprisante de la part du personnel soignant ;
• patient abordé avec un ton et des paroles inappropriés voire humiliants ;
• besoins primaires pas toujours respectés (soif, faim, sommeil, ...) ;
• douleur trop souvent minimisée, parfois ridiculisée ;
• atteintes à l'intimité corporelle ;
• problèmes récurrents concernant le recueil des selles et des urines («couches» imposées)


Un certain nombre de facteurs sont cités par les professionnels de santé pour expliquer la maltraitance : leur «souffrance», les conditions d'exercice contraignantes, un encadrement parfois défaillant et une organisation beaucoup trop rigide. Cependant, de nombreux services se sont mobilisés pour développer une démarche de «bientraitance».

La promotion des droits des malades et la «bientraitance» dans les établissements de soins sont des préoccupations constantes des professionnels de santé. Elles doivent contribuer à réduire le phénomène de la violence sous toutes ses formes, des plus manifestes aux plus insidieuses.


La médaille des Membres d’honneur de la SFR est décernée à des radiologues étrangers, grandes figures de la Radiologie, au cours de la séance plénière. En savoir plus ...